meilleurs voeux

Exercice Annuel : La carte de voeux

Communication, Graphisme, TypographieCommentaires fermés

Chaque année, entre novembre et fin janvier,
c’est le feu dans les agences de com.

 

Quoi qu’on fasse, c’est une période chargée pour la communication. Il y a le bouclage des budgets de l’exercice annuel des clients d’une part, et la communication de fin d’année d’autre part. Et comme une petite cerise sur un gâteau déjà un peu trop riche, avant mi janvier, la demande de ce petit document qu’est la carte de voeux fait son apparition.

Tiens on dirait qu’ils se réveillent, tous ! Ils hibernaient ou quoi ?
- Un collègue

Loin de la sinécure, la carte de voeux est un exercice créatif et technique toujours renouvelé. Il est fréquent de devoir trouver une idée et un principe graphique different pour chaque client, si on aime faire son job correctement. Seulement parfois, les clients se ressemblent, et leurs demande aussi. C’est là que ça se complique. Comment se renouveler ?

Je vais vous exposer ce qu’est une bonne carte de voeux,
qui remplit son rôle, et mon processus de création.

Étape Une : le message

La carte de voeux ne veut pas seulement dire « bonne année » et « meilleurs voeux ». Parfois il vaut mieux ne pas le dire du tout. Elle peut véhiculer tout type de messages. Pour sortir du lot, marquer ses prospects & clients, je préconise une carte de voeux qui véhicule un message.

Illustration typographique

2014 en contrastes

Ici, j’ai choisis l’évocation. À l’origine, cette création était destinée à un client de l’agence pour laquelle je travaillais. J’ai décidé de la garder pour illustrer cet article.

Pour trouver un sens à ma carte de voeux, j’ai souvent deux grands axes : le bilan de l’année écoulée, ou la projection sur l’année à venir.

Le message est ici graphique : il évoque, par la méthode utilisé, les outils qui me servent dans mon métier.

La typographie de 2000 est usée, texturée, plutôt  rigide. C’est un choix déontologique : il s’agit d’une free font, à utilisation libre et gratuite. Je me sers souvent de ressources libres de droit, et je développe mes sites avec WordPress, plateforme opensource.

L’autre typographie, Quartorze, est orange, vive, manuscrite, libre. Celle ci est faite à la main, avec un outil de calligraphie.

L’association entre Open Source et Hand Made
est le fondement de mon positionnement « artisan numérique ».

Étape Deux : la réalisation

Les délais dans la livraison d’un document de communication sont souvent 75% de conception et 25% de réalisation. Les deux prennent autant de temps, mais la deuxième partie est effectué en turbo, la nuit, le dimanche…

Tracer et Retracer

Tracer et Retracer

Une fois qu’on a décidé le message, même si celui ci est aussi simple que « en 2015 on sera moins cher que nos concurrents », viens le moment de choisir un principe graphique. Typographie ? Photographie ? Illustration ? Image composite ?

Le traitement doit servir le message, et non l’inverse. De même, il ne doit pas prendre le pas sur la lisibilité ou la compréhension. Les règles ne different pas d’un document de communication classique, mais de par la nature même de la carte de voeux, elles peuvent être un peu allégée.

Le message étant très simple, on enrichit souvent la carte de voeux par une réalisation particulièrement soignée.

 

En 2013, l’Agence Newriver dont je faisais partie a choisit de parler de ses savoirs-faire en typographie, et de la diversité de ses clients. C’est par la typographie que nous avons décidé de l’illustrer. Conçue à la main, exécutée numériquement, nous avons diffusé cette carte de voeux par mail, par courrier avec une épreuve papier gauffrée très élégante, et par les réseaux sociaux. Ce concept a permis d’expliquer des compétences au sein de l’agence et nous avons donc même décidé d’en faire un happening mural dans nos locaux, et de nous servir de cette création dans notre plaquette agence.

Étape Trois : la diffusion

Liberté ! Une fois conçue, la carte de voeux doit parvenir à vos prospects/clients. Comment ? Mais comme vous voulez !

Il n’y a pas de règles, pas de mauvaise idée.

Par courrier ? Oui, sur un beau papier, avec un gaufrage, dorure, du letterpress… Par mail ? Oui aussi, vivons avec notre époque. En vis à vis ? Bien sûr, quelle belle occasion de voir ses collaborateurs dans un cadre un peu moins formel.

Il existe aussi des voeux-outils, comme des calendriers, des goodies, des mini-jeux… Autant de formats qui nécessitent de passer par les étapes que je vous ai exposés.

Logo Manu Dejean

 

 




» Communication, Graphisme, Typographie » Exercice Annuel : La carte de...

12 janvier 2015

Comments are closed.